Quelle séance choisir ?

 

  • Séances individuelles

L’accompagnement individuel est particulièrement indiqué pour répondre à une demande personnelle qui permet d’aborder une problématique spécifique :

gestion du stress, de l’anxiété,

développement personnel (confiance, estime de soi),

amélioration de l’attention, de la concentration,

besoin de s’adapter à un changement de vie, une situation difficile,

préparation à un examen, événement, ou objectif à atteindre.

Le contenu de chacune des séances est entièrement dédié aux besoins de la personne et à son objectif. Leur nombre et leur rythme sont ajustés en fonction de son cheminement et de la progression observée.

 

 

  • Séances de groupe
D’approche plus généraliste, les séances collectives permettent d’aborder un thème commun au groupe et de s’approprier la méthode progressivement, à un rythme convenu à l’avance et approuvé de tous. Une même séance animée pour un groupe sera vécue différemment par chacun de ses membres, ce qui fait l’intérêt des séances collectives : relativiser ses propres difficultés, constater les différences ou similitudes dans la façon de vivre la séance, se rassurer en prenant conscience des divers ressentis, s’enrichir des expériences et s’inspirer des solutions mises en place devant telle ou telle difficulté.
Le groupe puise sa richesse dans le partage et les participants sont invités à s’exprimer librement dans un cadre de bienveillance, de respect mutuel, de non jugement et de confidentialité.

Le rôle du Sophrologue

 

Le Sophrologue accompagne la personne dans son cheminement vers le mieux être et l’autonomie avec empathie et respect. Plus formateur que thérapeute, le Sophrologue est un praticien qui transmet et adapte les techniques de la méthode à la personne et à sa demande. Accompagnée dans son apprentissage, la personne s’approprie alors progressivement les outils nécessaires à l’évolution recherchée. La répétition régulière des exercices en autonomie permet la mise en place de conditions favorables pour faire face aux exigences de son quotidien.

Dans son rôle de guide, le Sophrologue, qui n’interprète pas ni ne conseille et qui ne porte pas de jugement, permet à chacun de devenir acteur de sa progression vers l’objectif qu’il s’est fixé.

Il ne pose pas de diagnostic et n’interfère pas dans les traitements en cours.

Il est tenu au secret professionnel et exerce son métier dans le respect du code éthique et déontologique de la profession.

 

En réponse à une difficulté existentielle ou pour anticiper une problématique, l’action du Sophrologue est une approche complémentaire à la santé et ne se substitue jamais à un traitement médical.